Rencontre avec une Âme perdue, Nicolas.

Depuis que j’ai commencé les contacts, j’ai rencontré différents types d’âmes.

Les âmes environnantes, celles qui gravitent autour de nous, qui restent sur ce plan pour leurs proches ou leurs biens. 

Les âmes errantes, elles, sont dans le noir, se promenant dans le tunnel, ne connaissant pas la lumière. 

Nous voulions une âme perdue, je n’en avais encore jamais rencontrée, nous l’avons eu. 

Francis à fait la demande auprès de son ami, le Gardien du Plan et quelques minutes plus tard, elle arrivait, remplit de colère et de culpabilité. 

Un cocktail détonnant. 

Pour une meilleure compréhension, Francis est en bleu et l’âme perdue en gras.

Les présentations 

Salope, salope, salope, ce fut ses premier mots. 

 » Cette fille était une salope ! Elle méritait ce qu’il s’est passé. Je voulais juste être heureux avec elle. Salope, salope, je suis en colère tellement en colère. Elle voulait me quitter. Je voulais la faire souffrir, c’est réussit, je suis tellement en vrac, elle m’a brisé. »

J’écris en intuitif, mais sa colère déteint sur mon écriture, je canalise ses mots mais aussi ses émotions et ses souvenirs. 

Jordan a beaucoup de mal à me relire ! 

Rencontre avec une Âme perdue, Nicolas.

Francis engage la conversation. 

« On est là pour t’écouter, calme toi, peu importe qui tu es, nous allons t’aider, mais calme toi. Je vais te poser des questions, la première question est simple, là il y a Jordan à côté de Cindy et moi c’est Francis, et toi quel est ton prénom ? » 

 » Je déteste ce mec Jordan, genre il est parfait ce connard. »

« Si tu détestes Jordan c’est que tu es jaloux, dis-moi, est-ce que tu as un lien avec Cindy, est-ce que tu l’as connais, est-ce que tu la regardes depuis longtemps ? Est-ce que tu as un lien particulier avec Cindy ? »

« Non, pas de liens particuliers, je la regarde juste depuis plusieurs temps. »

« Quel est ton prénom ? »

« Nicolas »

 » Ok Nicolas, est-ce que tu es un peu calmé ? »

 » Un peu, mais je suis dégouté de comment s’est terminée ma vie. »

« Te souviens-tu de l’année où s’est terminée ta vie ? »

« L’année 65 »

Lapsus amusant ou Jordan lit armée au lieu de année, je le corrige et Francis nous raconte qu’il est rentré à l’armée en 1965. Nicolas rebondira sur cette information pour nous parler de sa carrière militaire dans l’armée de terre en tant qu’officier.

« Est-ce que tu es heureux là où tu es, à errer de cette manière ? »

« Non, tu as d’autres questions à la con comme ça ? Tout le temps je revis ce meurtre. »

 » Le meurtre, tu veux dire que c’est elle qui t’as tué ou que c’est toi qui l’a tué ? »

« J’ai tué cette salope »

« Quel était le prénom de cette femme ? »

« Marie »

« Est-ce que tu as vu ou est-ce que tu connais des plans de lumières qui sont au-dessus de toi et qui accueillent les âmes comme toi ? « 

« J’ai vu cette lumière, mais je ne veux pas y aller tant que ce n’est pas réglé. Je lui ai promis de la faire souffrir même après sa mort et elle n’est pas là, elle à réussit à me quitter. »

 » Ecoute-moi Nicolas et ne te mets pas en colère, mais tu as tout faux. Tu te trompes, elle est ailleurs, dans une autre dimension, peut-être à la Lumière, mais tu ne peux pas la voir tu ne peux plus rien faire. Donc, as-tu l’intention de rester encore des années et des années, voir des siècles, comme un fantôme sans jamais revoir marie ?

Est-ce que tu préfères cette situation ou est-ce que tu préfères la chaleur, le bonheur et l’amour ? Je pense que Marie est montée à la Lumière, ce n’est pas elle qui t’as tué, c’est toi qui l’a fait. Tu veux encore te venger, lui faire du mal, mais tu as la trouille d’être jugé, la trouille de pleins de choses, mais soit un peu courageux.

Si tu montes à la lumière, il se peut que la première personne à t’accueillir soit Marie. Si tu montes, tu verras que beaucoup de choses vont changer pour toi, en montant à la Lumière tu vas te débarrasser de ton corps émotionnel et ton petit corps mental et retrouver cet état de grand être spirituel que nous sommes tous.

Et à ce moment, il y a de forte chance que Marie qui a déjà retrouvé cet état, t’accueille et que vous tombiez dans les bras l’un de l’autre. Là, tu vas traîner encore et encore peut-être pendant des années, je te propose de t’aider à monter à la Lumière.

Arrête de réfléchir comme ça, tu as tout à y gagner. Surtout que tu as déjà vu la Lumière donc tu peux l’atteindre. »

Je suis la seule, pendant l’explication de Francis à Nicolas, à entendre un son guttural. Lors de la réécoute de l’enregistrement, nous entendons bien ce que l’on appelle un PVE (phénomène de voix électronique).

Je vous mets l’extrait de ce passage, le PVE se situe juste après que Francis ait prononcé « vous allez vous pardonner, vous allez vous embrasser ». Incroyable !

 

Mais Nicolas ne répond pas à Francis, il tourne autour de moi, me disant que nous les femmes, nous sommes toutes des salopes, il est en colère et me le montre. Francis le provoque un peu et la réaction est instantanée.

Les insultes fusent. Mais quand Francis le menace de le laisser tomber, je sens la panique monter en Nicolas. Je pense qu’il est assez intelligent pour savoir que nous pouvons l’aider.

Francis continue à lui parler, pendant ce temps Nicolas me montre ce qu’il faisait subir à sa femme, viol, coups, étranglements, jusqu’au dernier coup, me mettant au défis de l’absoudre. Je l’avoue, c’était compliqué.

Il avait vraiment fait une vie d’horreur à cette femme, j’ai vu sa peur, j’ai vu la violence et il m’a fallut un peu de temps pour réussir a passer outre.

Il voulait que je lui pardonne, que je lui dise qu’il pouvait partir et être en paix. Nous avons tous été étonné de ce lien qu’il faisait avec moi. Après lui avoir à nouveau posé la question, il nous répond.

« Elle lui ressemble, elle paraît aussi fragile, je veux mieux faire avec Marie et Cindy. »

Et pour la première fois, j’ai ressentis sa culpabilité, sa souffrance, oui dans cette vie il a été un homme horrible, mais il n’est pas que ça, ça ne résume pas cette âme dans son intégralité. Nous avons tous passé cette étape ou nous la passerons dans une prochaine vie, être le bourreau, car cela nous fais grandir, évoluer, apprendre.

J’arrive à ne plus lui en vouloir et de toute manière, si les Gardiens du Plan nous l’on envoyé ce soir, c’est qu’ils estiment qu’il peut y accéder.

Je suis qui moi pour lui refuser ?

Nous le faisons passer à la Lumière, le passage est lent, remplit d’angoisses au départ et de soulagements ensuite. Je le vois s’avancer vers le Gardien du Plan, appréhendant son jugement. La spirale s’arrête et je me sens bien.

Le Gardien du Plan nous confirmera son passage avec ces mots :

 » Bonsoir, oui nous l’avons accueilli, il avait grand besoin d’évolution, de grandir et d’arrêter de polluer Cindy. Nous avons fait d’une pierre deux coups. Vous avez aidé deux personnes.  »

En fait, la présence de Nicolas autour de moi devait me parasiter, j’ai hâte de découvrir ce qu’il m’attend maintenant.

Cela a été pour moi la première fois où j’ai dû me forcer à ne pas être dans le jugement et juste rester amour, une belle expérience et un bel apprentissage dans mon boulot de passeuse d’âme. T E P

Passage âme perdue Nicolas

Encore merci à Francis et Jordan d’être présents à mes côtés.

Écrit par Cindy

Partagez cet article, choisissez votre plateforme !

4 Comments

  1. Francis Bourcher 20 décembre 2020 at 15:44 - Reply

    Très belle Élévation qui te permet de franchir un nouveau cap… celui des « Âmes perdues »… celles qui sont le plus difficiles à convaincre de rentrer dans la Lumière ! Bravo, ma Grande !

    • Cindy 20 décembre 2020 at 15:47 - Reply

      Merci Francis. C’est toujours un grand honneur de pouvoir élever ces âmes à la Lumière. 🙂

  2. Collas 20 décembre 2020 at 19:27 - Reply

    Waow. C’est un magnifique boulot. Bravo à vous deux Mais surtout à toi Cindy qui a su passer outre ton rejet

    • Cindy 20 décembre 2020 at 20:02 - Reply

      Merci beaucoup 😉

Laisser un commentaire