contact défunt

J’ai aujourd’hui rendez-vous avec Céline, qui a perdu sa maman et se sent prête pour cet échange.

Faux départ

Salut ma fille, j’essaie d’être présente comme tu me le demandes, mais c’est dur pour moi.

Tout est noir où je suis, j’espère ne pas être en enfer.

J’ai peur d’être punie pour mon comportement qui n’a pas toujours été exemplaire.

Je ne me sens pas connectée à la bonne personne et quand je pose la question à Céline, elle me confirme mes doutes.

Je rassure Céline, je vais m’occuper de cette âme et faire un passage, ensuite nous retenterons avec ta maman.

Je communique avec cette âme apeurée. Je lui explique que je ne lui en veux pas pour ce mensonge, que je comprends qu’elle a besoin d’aide et que je vais le lui donner de suite.

Je la rassure en lui disant qu’elle n’est pas en enfer, et que l’endroit où elle se trouve est l’étape qui précède le passage à la Lumière.

Je visualise le passage, je sens une dizaine d’âmes passer et ensuite un calme complet, je vais pouvoir reprendre la communication.

Elisabeth

Pour plus de facilité, Céline sera en rouge, Élisabeth en verte et moi en bleue.

L’énergie est complètement différente, tout à l’heure nous avions l’énergie de quelqu’un dans la peur, là je ressens joie, humour et paix.

Coucou ma douce, je suis désolé, ce monsieur a pensé pouvoir être moi.

Comment vas-tu ? 

Ca va, ça va…

Ne mens pas à ta mère. 

Rire, oui ça pourrait aller mieux

Tu n’es pas épanouie dans ton couple et dans ta vie en générale.

Ça va, mais je crois que je n’ai jamais été amoureuse de quelqu’un. 

Tu n’es pas épanouie, car tu t’empêches de ressentir, de vivre les choses.

Il m’aime plus que je l’aime, pourtant c’est une crème.

Ton père a été absent, mais aimer n’est pas forcément souffrir. Tu dois apprendre à être ta source principale d’amour, à faire confiance et à lâcher prise.

Permet-toi d’être heureuse .

Tu fonctionnes comme ça, tu te dis que si tu n’aimes pas, tu souffres pas, c’est ta façon de te protéger.

Car tu pars du principe que l’on va t’abandonner.

Mais ce n’est pas la bonne façon de faire, car oui il ne t’arrivera peut être rien de mal, mais surtout, il ne t’arrivera rien de bien.

Tu dois prendre le risque de vivre du moins bon pour vivre et apprécier l’exceptionnel. 

Tu cherches toujours à être dans le neutre, mais la vie n’est pas ainsi, prends des risques, amuse-toi. 

Oui tu as raison, je suis comme ça. 

Tu as peut-être des questions à lui poser ? 

Sur mon travail actuel, sur ce que je fais actuellement, ce qu’elle en pense? 

Je pense que tu as eu raison, tu dois te lancer, tu sors de ta zone de confort et c’est très bien. Tu te mets en avant avec ce travail, tu mets des photos, des vidéos et ça t’a bousculé et tu te rends compte que tu es capable de faire toutes ces choses dont tu te croyais incapable.  

Je suis dans l’équipe de ma demi-sœur et on a pas une relation facile, je me demandais si j’avais raison de vouloir changer d’équipe. 

Tu as raison, protège-toi. Amène la chose en douceur, mais protège toi. C’est quelqu’un de lunatique, ça serait dommage de gâcher cette jolie expérience. 

On a une grosse différence d’âge, on se comprend mal et oui ça serait dommage d’arrêter à cause d’elle, j’aime ce que je fais. 

Demande-lui si j’ai vraiment retenu son chien en l’empêchant de partir après sa mort pendant 6 mois ? 

Ne t’en fais pas, ça fait parti du deuil. Tu n’as pas à t’en vouloir. Six mois de l’autre côté n’est pas comme 6 mois chez toi et il n’était pas dans un endroit affreux. Tu te rajoutes trop de peine sur le dos. Tu t’en fais pour les autres, mais qui s’en fait pour toi ? 

Personne…

Tu dois être plus égoïste, prendre soin de toi est aussi bon pour les autres. Tu offres au monde la meilleure version de toi, la Céline 2.0.

Comment est l’endroit où tu te trouves ? 

C’est très beau Cindy, moi qui adorais le lilas , les œillets et j’ai retrouvé mon fils. Et le ciel est bien turquoise comme le disait ton ami Francis.

Elle adorait les œillets de poètes.

Elle me montre un magnifique jardin rempli de fleurs.

Oui ben le jardin c’est elle. 

Nous guérissons nos âmes moi et mon fils, avant d’évoluer encore. 

Je voulais également lui demander si elle m’en voulait de passer du temps avec mon père et je côtoie ma belle-mère, même si je n’oublie pas, des fois, je me dis peut être qu’elle m’en veut. 

Alors non pas du tout, pas besoin de t’expliquer, les choses je les vois différemment débarrasser de mon corps émotionnel. Si tu peux tirer de l’amour de ton père j’en serais plus qu’heureuse. Je te demande de prendre des risques, de foncer, ce n’est pas pour t’engueuler car tu n’aurais pas choisis la bonne personne. C’est comme si tu vivais ta vie en étant dans le contrôle permanent et le recul, je veux que tu rentres dedans que tu montres qui tu es, personne ne te connait vraiment en dehors de ce rôle que tu t’es composé. Je veux te voir en sortir.

 Tu rêves de nous ma chérie. 

Oui j’ai rêvé plusieurs fois d’elle et certaines fois très réelles. Dont un où je la rejoignais, mais non elle m’a dit « demi-tour, c’est pas le moment ». Il y avait des escaliers à monter et descendre, le lendemain j’en avais mal aux jambes. 

C’est réel !

Sa maman lui explique qu’elle ne peut pas être ici tout le temps, elle à beaucoup de choses à apprendre encore, à évoluer, mais qu’elle sera disponible quand Céline en aura vraiment besoin.

Céline m’expliquera à la fin de notre échange que dès le début de notre conversation, elle entendait beaucoup de voix dans le téléphone qui ont disparu dès que j’ai fais le passage.

Nous étions donc bien ‘parasitées » par des entités qui avaient besoin d’aide.

 

 

Écrit par Cindy

Partagez cet article, choisissez votre plateforme !

Laisser un commentaire