Le Passeur d'Âmes

Tout commence par une demande de Francis, celle de voir quelque chose de beau.

Je l’ai souhaité, j’ai levé les yeux et ça c’est déroulé sous mon regard.

Francis n’est pas du genre à voir des petits nains partout, mais il ne peut pas douter qu’un esprit de l’air, un Sylphe lui ai fait ce cadeau.

Francis, Jordan et moi avons tenté un pas, une communication avec cette Sylphide qui a offert ce magnifique buste à Francis.

Peut être une image de arbre, nature et nuage

 Les Sylphes sont des esprits de l’air. Les Sylphides sont leurs femmes ou leurs filles.

Ils sont des êtres de la nature, élémentaires de l’air.

Le terme vient du latin « sylphus », qui signifie « génie ».

Je suis la maîtresse du vent, je commande celui-ci pour la création, la vie. Mon souffle vous inspire, vous porte une émotion, et il transporte la vie, il aide la nature à procréer et s’étendre.

 

L’échange

Dès que Francis commence son appel, je l’entends rire, je ressens son empressement à vivre cet instant.

Comme si elle l’attendait depuis un moment, comme si le rendez-vous avait été prit il y a déjà un long moment et qu’elle l’attendait remplie d’impatience.

Je vais d’ailleurs avoir tout au long de la conversation cette impression d’un décalage temporel, léger, mais existant. Comme si Julia avait quelque tour d’avance sur nous.

Elle nous confirme être celle qui a offert ce beau buste de femme à Francis.

Il la remercie de ce cadeau incroyable et lui demande si elle a un message, des choses à nous apprendre ou à nous demander.

J’aime écouter tes histoires Francis.

Francis qui as-tu reconnu dans ce portrait ?

Francis allait justement poser la question sur l’identité de celle qui a inspiré cette œuvre et elle le savait, elle m’explique d’ailleurs qu’il y a un décalage entre notre présent et le leur.

Oui c’était bien ton épouse Octavie.

Nous lui demandons si elle a un prénom particulier.

Je n’ai pas de prénom ni d’identité propre. Nous sommes une énergie commune. Nous œuvrons à l’unisson, communiquant par télépathie, un peu comme vos arbres. Quand vous parlez avec moi, tous les Sylphides/Sylphes auront accès à ces souvenirs, connaissances. Mais vous pouvez, si vous le souhaitez, me choisir un prénom.

Francis choisit Julia, grâce à sa passion pour Julia Domna, impératrice Romaine.

illustrations, cliparts, dessins animés et icônes de julia domna, impératrice romaine - julia domna

Ce sera plus simple pour la distinguer, pour continuer à travailler avec elle.

Elle accepte avec joie ce prénom, je soupçonne que ce petit bout d’individualité la ravit au plus haut point.

Francis lui pose ensuite des questions sur son fonctionnement, sur sa spécialité, c’est-à-dire l’air.

Ce n’est pas seulement l’air, mais tout ce qui touche à l’esprit, tout ce qui est immatériel pour vous. Je travaille beaucoup sur l ‘esprit, d’ailleurs Cindy, quand tu regardes les nuages, tu vois souvent des bébés, c’est ton esprit qui va nous inspirer, comme pour Francis avec le portrait d’Octavie. Nous sommes connectés.

Francis comprend, Octavie était en Corse depuis plusieurs semaines, ce profil droit drapé comme l’impératrice dont Francis est passionné.

Julia à créer à partir de celle qu’il aime et de ce qu’il aime. Il l’a souhaité, il a levé le regard et cela s’est créé sous ses yeux.

J’envie votre beauté, vos émotions si nuancées, votre unicité. Vous êtes tous uniques.

Je comprends ce qu’elle veut me dire, nous vivons une expérience physique dans laquelle nous sommes seul avec nous-même, elle envie cette liberté.

Elle ressent ça sans jalousie négative, juste une envie.

Ce sont des énergies qui ne sont pas passées par l’humain et qui ne passeront peut-être jamais. Elles vivent dans un monde inférieur, pas moins bien, mais inférieur avec des vibrations plus basses.

Si je devais vous la décrire comme je la ressens, cette image serait la plus proche de mon ressenti, mais bien souvent pour satisfaire notre mental et ne pas nous effrayer, les Sylphes/Sylphides prennent une apparence plus humaine. Je vous mets les deux images.

 

médium

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici comme moi je la ressens.

Sylphide

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le type d’apparence qu’elles peuvent prendre lors d’un contact avec un humain.

 

Nous sommes dans une dimension plus dense que la votre, nous sommes l’un et l’autre en connexion avec cette Terre, mais ni au même moment ni au même endroit. Nous n’avons pas le même cheminement que vous, nous ne passons pas par le stade humain.

Nous lui demandons son avis sur nous les humains, si nous pouvons lui rendre service.

Notre action envers vous est une inspiration, ce que vous pourriez comparer à une muse, même si notre rôle est différent et de prendre soin de notre Terre. De votre côté c’est plus difficile, plus délicat, mais tout est affaire d’intention, plus vos vibrations sont hautes plus nous en profitons. Vous devez vous élever pour que nous puissions nous aussi nous élever.

Votre avis sur vous-même est très dur, nous sommes moins pessimistes. Vos éveillés sont de plus en plus nombreux, vous parlez de plus en plus librement de la spiritualité. Vos vibrations augmentent, votre chemin n’est pas le plus facile, mais c’est la bonne route. La spiritualité, l’éveil et l’amour s’étalent de plus en plus sur votre dimension.

Et il est vrai que nous sommes de plus en plus nombreux à assumer et vivre pleinement notre spiritualité, nous échangeons sur divers supports, nos expériences et nos connaissances.

Si nous devenons de plus en plus conscients de l’existence des Êtres de la Nature, nous aurons de plus en plus de respect envers la nature et eux-mêmes.

Vous avez très peur de perdre la Terre, car vous ne voyez pas plus loin que ça. Il y a tellement plus de possibilités.

Cette dimension est la plus éphémère, la moins importante, elle est un centre d’apprentissage spirituel, le bonheur de l’Homme, c’est après.

Nous sommes connectés à ce que vous aimez appeler Dieu, Gaïa, Univers, nous sommes tous unis par cette énergie. Donc vous et moi avons le même but, la même finalité, nous sommes étroitement liés ensemble et à cette Source.

Évoluant dans des dimensions différentes, nous devons avoir des véhicules différents, mais nous ne sommes pas si différents.

Nous sommes dans une dimension inférieure, mais vos corps ne supporteraient pas la pression de notre monde.

Elle ramène à ma mémoire, un moment que nous avons vécu avec Jordan. Nous étions dans notre jardin et Jordan siffle après le sifflement d’un oiseau. Celui-ci lui répond avec un sifflement identique, le même rythme, les mêmes notes. L’échange durera 5 à 10 minutes, nous avons bien rit. Elle me précise que ce n’était pas un oiseau, mais un Être de la nature qui jouait avec Jordan, se moquant gentiment de cet humain qui pensait échanger avec un oiseau.

Francis lui parle de son expérience de la Naïade en colère de certains Êtres de la Nature qui iraient trop loin par colère envers nous, voulant intervenir plus concrètement dans notre plan, quitte à squatter le corps d’un humain.

Tout comme vous, nous avons nos moins bons élèves, nos émotions sont moins variées que les vôtres et nous ne pouvons les vivre qu’une à la fois, mais non contrôlées, elles deviennent violentes. Que ce soit la colère, la peur, la joie, nos émotions doivent être contrôlées. Les esprits de la nature, de la terre, de l’eau souffrent bien plus de vos mauvais comportements, pollutions, destructions. Ils veulent vous mettre face à cette réalité. La même peur que vous de perdre cette dimension.

Nous lui demandons si il y a une certaine hiérarchie chez les Êtres de la nature, voilà ce qu’elle nous expliquera.

Le Passeur d'Âmes

 

                                                                                                                                       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les âmes groupes des animaux.

L’âme groupe des animaux n’est pas comme votre âme, elle est régit par un Être de la Nature, elle n’est pas comme vous dans cette ascension, ce but d’accomplissement.

Elle est une conscience collective, c’est un système d’apprentissage très connecté à ce côté sauvage, survie. Il est limité dans les émotions, donc dans son vécu.

Chaque animal n’a pas une conscience individuelle, mais comme l’iceberg que tu aimes tant Francis, l’animal à sa petite part d’être existentiel qui le rend bien unique. Par exemple Aïko (mon chien) est lui-même avec ses particularités physiques et mentales, mais une fois que cette incarnation sera terminée, les apprentissages iront au commun de tous. Car encore une fois, cette part unique fera grandir la conscience collective et pas seulement Aïko.

Francis lui parle de soins faits à des animaux qu’il a aidé.

Oui votre énergie est plus dense que la notre, donc L’Être de la Nature a puisé ton énergie pour l’aider à soigner cet animal. Les E.D.N peuvent puiser sur vos corps subtils. Mais nous ne pouvons pas aider à guérir vos maladies, par contre nous pouvons insuffler à un nouveau-né son premier souffle si celui-ci est trop épuisé pour le faire seul. Nous pouvons vous faire vivre intensément certaines émotions.

 

Notre connexion avec eux

Lors de vos promenades en forêt, il vous est déjà forcément arrivé d’avoir certains ressentis, comme celui de déranger, et bien c’est un Être de la Nature, vous êtes chez lui et vous l’embêtez. Ce nuage, cette bourrasque, c’est nous. Cette paix qui vous envahit en forêt, cette connexion avec nous ne vous apportera que du positif.

Francis parle des vieilles tribus primitives, qui ont ce respect envers la nature, elles demandent pardon, remercient lorsque la nature leur offre ce dont ils ont besoin, lorsqu’ils tuent un animal. Nous devrions presque, nous les évoluer modernes, procéder de cette manière. Si nous procédons de cette manière, nous y gagnerions.

Votre grand nombre, votre connexion entre vous, vous a fait perdre votre connexion à nous. Vous oubliez comme des choses très simples peuvent vous faire un bien fou, les premiers hommes n’avaient pas accès à tous vos rituels, et ils étaient plus connectés que vous. Par des choses simples, mais essentielles, marcher dans la terre, prendre soin de vos plantes, fleurs, animaux …Remettez votre conscience dans l’essentiel.

 

L’au Revoir

Francis lui demande s’il peut faire appel à elle lors de ses balades en forêt, elle lui répond que ça sera avec joie, qu’elle a toujours aimé écouter ses récits, car tout comme nous, ils ont attrait à la spiritualité, mais qu’ils y ont moins accès. Ils aiment apprendre en nous écoutant, nous fréquentant.

Francis me parle des stages de Christophe Allain, qui est très calé sur eux, que ça serait intéressant pour moi d’y participer.

Je le connais, ça me fait rire que tu en parles Francis, car encore une fois tu seras un cap pour Cindy.

Cindy, ton travail va changer, tu vas t’éloigner un peu des contacts défunts et en apprendre plus sur nous.

Elle me fait rire, car on dirait une conspiratrice, elle avait tout prévu, prévu chaque chose.

Cette soirée nous apporte à tous beaucoup.

Francis lui propose d’être la marraine de son groupe et elle réagit par une joie intense.

Nous avons la chance d’avoir une amie Sylphide. T.E.P 🙏 

Écrit par Cindy

Partagez cet article, choisissez votre plateforme !

2 Comments

  1. Francis Bourcher 9 juin 2021 at 00:11 - Reply

    J’ai vécu de grandes et surprenantes expériences spirituelles (lire « Expériences vécues après un Réveil spirituel » – Bookelis) mais celle-ci, en deux étapes, dépasse ma surprise et mon émerveillement !!! 🙏

    Julia & Cindy nous ont offert là un grand bol d’Air ! 🙏

    • Cindy 9 juin 2021 at 09:38 - Reply

      Un échange magnifique, et une belle amitié qui s’est créée.

Laisser un commentaire