Le Passeur d'Âmes

J’ai rencontré beaucoup de mamans dans ma vie, et nous sommes toutes merveilleuses, enfin presque.

Beaucoup d’entre nous font de leur mieux.

Mylène est une maman extraordinaire, elle a su se battre pour ses enfants, se mettre en situation inconfortable et faire ce qu’il faut pour qu’ils soient heureux et deviennent des personnes heureuses et équilibrées. Même pour ses enfants virtuels, elle sait se battre et donner de son temps. Je suis très heureuse de l’avoir dans ma vie.

Mais il existe aussi des mères qui n’en sont pas vraiment, il y a de ces parents qui n’ont pas cet instinct de protection, ni cet amour que nous pensons irrévocable.

Comment grandir lorsque la personne qui est censée nous aimer de manière inconditionnelle ne le fait pas ? Quand, dès le départ tout est biaisé ?

Thomas

C’est l’histoire de Thomas. Mais je te rassure cela finit bien !

Elle le sait, elle n’est pas seule.

Tu la connais cette sensation de ne pas être seule, même quand tu es censé l’être ?

C’est le cas de Mylène qui me contacte, car elle en est persuadée, il y a du monde chez elle.

Nous avons en premier lieu fait partir Danielle, la mamie rebelle. Mais nous n’en n’avions pas terminé.

Je demande à l’âme qui est dans cette maison si elle accepte de me parler. Je ressens un jeune garçon de 16 ans environ.

Pour faciliter la compréhension, je suis en bleu et Thomas en vert.

_ Salut, est-ce que tu souhaiterais parler avec moi et me dire ton prénom ?

_ Bonjour, je m’appelle Thomas et je suis d’accord pour parler avec toi.

_ Comment es-tu arrivé dans cette maison ?

_ J’ai suivi la mère, Mylène, elle m’attirait. Ce qu’elle dégage m’apaise. J’aurais aimé avoir une mère comme elle.

_ Sais-tu ce que tu fais là ?

_ Non pas vraiment, je pense être perdu.

_ Tu te rends compte que tu es invisible pour cette famille ? Même si Mylène te ressent il n’y a que très peu d’échange possible.

_ Oui.

_ Sais-tu pourquoi c’est ainsi ?

_ Je ne veux pas savoir.

Je sais à cet instant précis qu’il a compris qu’il est mort, mais qu’il « vit » dans le déni.

_ Raconte-moi ta vie d’avant. Tu veux bien ?

_ Ma mère prenait les hommes les uns après les autres. Moi ça n’allait jamais, j’étais toujours de trop. Plusieurs de ces connards m’ont mis sur la gueule. J’avais d’ailleurs peur de Nikos (le mari le Mylène) avant et j’ai compris qu’il n’était pas comme mes beaux-pères. Je me faisais souvent du mal, je me coupais la peau.

_ Et il y a eu cette fois où tu y as été un peu plus fort, plus profond ?

_Oui.

C’est un oui que j’entends à peine, un oui qui admet la vérité aussi violente soit-elle.

_ J’avais pris les anti-dépresseurs de ma mère, dropax. Je me suis coupé plus profondément que d’habitude.

_ Tu sais que tu es mort Thomas ?

_ Oui.

C’est à ce moment que je ressens sa tristesse, il regrette et en souffre. Je ressens ses émotions comme un coup à l’estomac et nous pleurons tous les deux.

Je reprends mes esprits, il doit avancer et enfin être libéré de cette souffrance et mes larmes ne l’aide en rien.

_ Thomas est-ce que tu aimerais pouvoir partager de vrais moments avec Mylène et Luc et toute cette belle famille ?

Luc est le fils aîné de Mylène, et je ressens un fort attachement de Thomas envers lui. Je pense que Luc représente un modèle pour Thomas, ce qu’il aurait aimé être.

_ Oui ça serait génial.

_ Alors je vais te raconter comment ça va se passer. Tu vas passer par une superbe lumière, quand tu seras de l’autre côté, tu seras dans un endroit superbe, gorgé d’amour, de tout ce que tu aimes.

Je ressens à cet instant son amour pour le rock.

_ Ouais, du bon rock, des guitares, tes albums préférés, tout ce que tu préfères. Et quand tu y seras, tu pourras demander à Mylène et à sa famille de te rejoindre, vous serez ensemble pour un vrai bon moment. Tu pourras les prendre dans tes bras, et même peut être te réincarner plus tard dans leur famille. Tout est possible, tu sais.

_ Oui, ça serait génial.

_ Quand tu passeras à la lumière il faudra que tu dessines une spirale tout le long de ton passage. Alors est ce que tu vois cette lumière ?

_ Oui.

_ Alors fonce !

 cercle

 

Je suis heureuse de sentir cet empressement chez lui, cette envie à nouveau d’être heureux vraiment.

Thomas, c’est sentit autant attiré par Mylène, car elle rayonne de cet amour maternel dont il a manqué lors de son passage sur terre.

Les parents sont souvent, malgré eux parfois, ceux qui nous affectent le plus, en bien ou en mal.

Ils sont nos modèles, nos premiers schémas, alors bien sûr ensuite, nous nous réinventons, mais les bases de nos fondations viennent d’eux.

Alors toi qui es un papa ou une maman, fais de ton mieux. Personne ne te demande d’être parfait, c’est impossible, mais sois amour. Celui qui guérit les bobos par un bisou magique, celui qui fait fuir les monstres les plus terrifiants se cachant sous le lit. Montre lui que ton amour n’est pas proportionnel à ses réussites ou ses échecs.

Alors tu feras des erreurs, mais il sera entouré d’amour et c’est le principal.

 

merci

 

 

 

 

 

 

 

Écrit par Cindy

Partagez cet article, choisissez votre plateforme !

2 Comments

  1. Pla Aurélie 28 avril 2021 at 21:16 - Reply

    Tout est passionnant chez toi, merci Cindy 😘

    • Cindy 4 mai 2021 at 15:12 - Reply

      Merci beaucoup <3

Laisser un commentaire